|

1971

Le manifeste des 343 avortées

5 avril 1971

Dans son édition du 5 avril 1971, le Nouvel Observateur publie une liste de 343 femmes qui s’accusent du délit d’avortement, dont des personnalités publiques parmi lesquelles Simone de Beauvoir, Catherine Deneuve, Marguerite Duras, Gisèle Halimi, Jeanne Moreau, Françoise Sagan.

L’article fait sensation et sert de manifeste — baptisé, par provocation, par Charlie Hebdo, manifeste des 343 « salopes » — pour la défense des femmes à disposer de leur corps.

Dans le même numéro du Nouvel Obs, 252 médecins signent une pétition allant dans le même sens, et en 1973, ils seront plus de 300 à reconnaître publiquement leurs actes d’IVG. Elles et ils obtiendront gain de cause en 1975.

Un appel de 343 femmes

Le « Manifeste des 343 » appartient à la longue série des pétitions qui sont un mode d’expression classique des intellectuels depuis l’Affaire Dreyfus. Mais les combats des intellectuels ont été le plus souvent des combats masculins jusqu’à cette année 1971. Aussi le Manifeste des 343, parfois nommé « Manifeste des 343 salopes », est-il un texte unique en son genre et dont le retentissement fut immédiat.


,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie