|

1921

Lénine décrète le 8 mars journée internationale des femmes

8 mars 1921

Le 8 mars 1921, Lénine décide d’une Journée internationale des femmes, dont il fixe la date, le 8 mars, en souvenir des ouvrières de St-Pétersbourg. Il n’est en fait pas certain que Lénine y soit pour quelque chose : ce serait plutôt la proposition d’une « camarade bulgare » de l’Internationale communiste. La date reste tout d’abord symbolique et c’est véritablement après la Seconde Guerre mondiale que les manifestations s’installent.

Pour entraîner les masses dans la politique, il faut y entraîner les femmes. Car, sous le régime capitaliste, la moitié du genre humain est doublement opprimée. L’ouvrière et la paysanne sont opprimées par le capital ; en outre, même dans les plus démocratiques des républiques bourgeoises, elles restent devant la loi des êtres inférieurs à l’homme ; elles sont de véritables « esclaves domestiques », car c’est à elles qu’incombe le travail mesquin, ingrat, dur, abrutissant de la cuisine et du ménage.
Extrait du discours de Lénine

« 8 mars, jour de rébellion des travailleuses contre l’esclavage de la cuisine » Une travailleuse tend la main à une femme écrasée par les tâches domestiques (et par une icône religieuse) pour la libérer. Deikin B. Affiche soviétique - 1932

Les occidentales, suspectées d’être attachées à leur confort bourgeois, semblent moins pressées de sortir de leur cuisine ni de changer leur condition de femme au foyer.

Ce même jour, le 8 mars 1921, les communistes commencent un bombardement aérien sur la population pacifique de Kronstadt. Le Comité Révolutionnaire Provisoire de Kronstadt, via radiotélégramme : Kronstadt libérée parle aux ouvrières du monde entier : Nous, ceux de Kronstadt, sous le feu des armes, sous les mugissements des obus qui déferlent sur nous (…) adressons notre salut fraternel aux travailleuses du monde.

En mai 1921, se tient la 2e conférence internationale des femmes communistes avec Clara Zetkin et Alexandra Kolontai.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie