|

1977

Les Nations Unies officialisent la Journée

International Women’s Day

Les Nations Unies officialisent la « Journée internationale de la femme [*] », invitant chaque pays à consacrer une journée aux droits des femmes et à la paix internationale.

Réunie en séance plénière le 16 décembre 1977, l’Assemblée générale des Nations Unies demande à tous les pays de la planète de s’efforcer de créer des conditions favorables à l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes et à leur pleine participation, sur un pied d’égalité, au développement social (résolution 32/142) et :

« invite tous les États à proclamer, comme il conviendra en fonction de leurs traditions et coutumes historiques et nationales, un jour de l’année Journée des Nations Unies pour les droits de la femme [*] et la paix internationale. »

Cette décision est prise dans le prolongement de la proclamation, par l’Assemblée, de l’Année internationale de la femme (1975) et de la Décennie des Nations Unies pour la femme (1976-1985). L’ONU a célébré la Journée internationale de la femme [*], le 8 mars, pour la première fois pendant l’Année internationale de la femme, en 1975.

Proposée par les pays communistes et apparentés, et rejetée par les pays « occidentaux » cette résolution parle plus de « racisme », de « colonialisme » et de « paix », que des discriminations envers les femmes, note Simone Bonnafous en 2006. Elle donne pourtant une légitimité internationale à une tradition diverse mais vivace et une occasion de mobilisation pour les femmes dans différents pays.

C’est ainsi que le 8 mars est devenu cette journée de reconnaissance dans de nombreux pays. Cependant les femmes n’ont pas attendu l’ONU pour réclamer de véritables mesures visant l’égalité. La question reste, encore aujourd’hui, au cœur des préoccupations des Nations Unies, mais la mobilisation est bien plus ancienne : elle remonte au début du XXe siècle.


La même année en France : loi donnant davantage de droits aux concubins.

Pour en savoir plus :

[*] L’ONU s’efforce désormais de corriger cette erreur de traduction fançaise qui parle à tort des femmes au singulier : Comment dit-on ?

Page réalisée avec la contribution de Elooooody.

, ,

Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme.
Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson.

Rebecca West, romancière américaine.