|

2003

En 2003, la marche des femmes des quartiers traverse la France pour dénoncer le sexisme omniprésent et les violences. Elle aboutit à l’énorme manifestation nationale du 8 mars 2003, qui consacre la naissance de l’association « Ni Putes Ni Soumises ». Ce vent de révolte rajeunit le féminisme français.

  • 2003 La marche des femmes des quartiers

    En 2003, une marche des femmes traverse la France pour dénoncer le sexisme omniprésent et les violences envers les femmes des quartiers.

  • 2003 Les Européennes pour la paix

    Partout en Europe, le 8 mars 2003 est marquée par un large soutien à la paix, et contre la guerre en Irak.

  • 2003 Délit de racolage passif

    Le délit de « racolage passif » de la loi Sarkozy de 2003, pénalise la prostituée, mais toujours pas le client et encore moins le proxénète.

  • 2003 Marie Trintignant est battue à mort

    Le 1er août 2003, l’actrice Marie Trintignant meurt sous les coups de son compagnon.

  • 2003 Agir contre les jouets sexistes

    Campagne contre les jouets sexistes, chaque année, avant les fêtes de fin d’année.

  • Portrait Shirin Ebadi

    Première femme à devenir juge en Iran, en 1974, sous le règne du Chah, elle milite pour la reconnaissance du droit des femmes dans son pays.

  • Portrait Guerrilla Girls

    Le collectif Guerrilla Girls dénonce depuis les années 80 les inégalités hommes/femmes dans le monde de l’art.

  • Portrait Fadela Amara

    Militante féministe, à la tête du mouvement « Ni putes, ni soumises ».

  • Portrait Leymah Gbowee

    La mobilisation des mères africaines qui voulaient la paix et la sécurité pour elles et leurs familles est au cœur de sa lutte.


Bien trop de femmes dans bien trop de pays parlent la même langue : le silence.

Anasua Sengupta, historienne indienne (extrait de Silence).