Yvette Roudy

Ministre chargée des Droits de la femme de 1981 à 1985

Première ministre aux Droits de la femme, Yvette Roudy a promulgué pas moins de six lois contre l’inégalité des sexes.

Yvette Roudy est aujourd’hui la doyenne des femmes politiques françaises. Elle est née en 1929 à Bordeaux, dans un milieu ouvrier. Dès 16 ans, Yvette Roudy est dans la vie active. Dans les années 60, elle traduit plusieurs ouvrages d’auteurs américains et notamment La femme mystifiée de Betty Friedan (fondatrice de la National Organization for Women en 1966, la plus importante organisation féministe américaine) ; ainsi que Ma vie d’Eleanor Roosevelt.

Ce sont ses convictions féministes qui la poussent en politique, notamment aux côtés de François Mitterrand dès 1965. Candidate aux législatives de 1967, elle n’est pas élue. En 1975, en pleine vague féministe en France, Yvette Roudy publie La femme en marge, dans lequel elle précise ses idées sur le féminisme. Il lui faut attendre 1979 pour être élue à un siège de députée européenne, (elle sera à l’initiative d’une Commission des droits des femmes), puis à l’Assemblée nationale depuis 1986.

Yvette Roudy sera la ministre aux Droits de la femme, durant la période de 1981 à 1986, avant d’occuper la fonction de maire de Lisieux depuis 1989. Durant son ministère, elle aura promulgué pas moins de six lois contre l’inégalité des sexes. En 1995, elle lance le Manifeste pour la parité.

Dans les années 80, Yvette Roudy, alors ministre des Droits de la femme, écrivait :

« J’aimerais, cela est vrai, qu’il n’y ait pas de 8 mars, de journée internationale des femmes. Cela signifierait qu’il n’y a plus de discrimination et donc plus de luttes, plus de revendications, parce que les comportements sont devenus égalitaires et que tous les citoyens peuvent exercer la plénitude de leurs droits (...) C’est encore un rêve. »

Quelques uns de ses ouvrages : À Cause d’elles (1985) itinéraire personnel et politique, et Mais de quoi ont-ils peur ? (1995) contre la misogynie des milieux politiques en France.

, , , ,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie