Le 8 mars est
la Journée Internationale
pour les Droits des Femmes

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.


Comment dit-on ?

La « Journée de la Femme » n’existe pas !
Dites plutôt « journée des femmes ».
Au pluriel, voici pourquoi.

8 mars 15h40 : l'heure des comptes

Même travail, 1/4 de salaire en moins. Le 8 mars à 15h40, c’est l’heure des comptes. Rejoignez le mouvement sur 8mars15h40.fr


8 mars 2019

  • 8 mars 2019 Femmes en grève contre les inégalités salariales

    Les femmes font grève pour dénoncer les inégalités salariales en Espagne, en France, en Grèce, en Belgique, au Mexique…

  • 9 mars 2019 Avortement refusé à une fillette violée

    En Argentine, une césarienne imposée à une fillette violée relance le débat sur l’avortement, toujours interdit.

  • 9 mars 2019 Des Femen libèrent le quartier rouge

    À Hambourg, les Femen démontent les portails du quartier rouge pour rendre visible l’exploitation sexuelle qu’ils dissimulent.

  • Les femmes n’ont pas tort du tout quand elles refusent les règles de vie qui sont introduites au monde, d’autant que ce sont les hommes qui les ont faites sans elles.

    Montaigne, Essais, III, 5.