|

1976

Viol de droite, viol de gauche, même combat !

À Paris, la manifestation traditionnelle du 8 mars passe devant le foyer maternel Pauline Roland : des femmes expriment leur soutien à celles qui y luttent contre les règlements draconiens et infantilisants.

« On ne mendie pas un juste droit » Affiche de la manifestation du 6 mars 1976 des femmes en lutte de Pauline Roland.


Incidents graves en France lors du défilé traditionnel du 1er mai : le cortège des femmes est pris à partie par des syndicalistes : insultes, injures, violences physiques. « Viol de droite, viol de gauche, même combat » crient les femmes que le service d’ordre de la CGT frappe pour les empêcher de participer à la manifestation. De semblables violences ont cours à Rouen et Toulouse.


En juin, des affiches faites par quelques femmes apparaissent sur les murs de Paris, de grandes feuilles blanches dont le texte est : Cette affiche est contre le viol. Regardez autour de vous, vous trouverez des milliers d’affiches qui incitent au viol.

Cette affiche est contre le viol.
Regardez autour de vous, vous trouverez des milliers d’affiches qui incitent au viol.

Affiches de juin 1976.