Triangle féminin

Joindre les mains en formant un triangle au dessus de la tête, pour représenter le sexe féminin, est un signe de solidarité entre femmes.

Invitée dans l’émission 28 minutes d’ARTE, l’actrice chansigneuse Emmanuelle Laborit répond par ce signe, mains levées en triangle, pouces joints, pour dire le « féminisme » en langue des signes. ARTE 2015

D’où vient ce signe des mains en triangle ?

Dans certaines sociétés traditionnelles, le triangle représente le sexe de la femme, mais il semblerait que sa première apparition publique dans la lutte féministe, date de mai 1972 à Paris.

C’est à la fin d’une convention organisée sur les crimes contre les femmes à la Mutualité, que la féministe italienne Giovanna Pala réalise ce geste sur scène. Elle forme un triangle avec ses mains, au-dessus de sa tête, pour faire écho à celui photographié en couverture du numéro 3 du journal féministe « Le torchon brûle ».

Le torchon brûle

On retrouve également ce triangle inversé dans la foule lors du procès de Bobigny en novembre 1972 où des femmes sont venues soutenir Marie-Claire, 16 ans, jugée pour avoir avorté à la suite d’un viol. Par ce triangle, au-dessus de leur tête, elles soutiennent la jeune femme qui sera acquittée. Une première.

Manifestation à l’occasion de la Journée internationale pour le droit des femmes en 1977 avec Marie-Jo Bonnet (à droite). © DR/Irène Bouaziz

On le reverra par la suite régulièrement dans les rassemblements appelant à légaliser l’IVG et jusqu’à aujourd’hui dans les manifestations de femmes.