|

1961

Toujours subordonnée au mari

Le Code Napoléon fixe toujours des limites aux libertés de la femme mariée, qui reste légalement subordonnée à son conjoint : celui-ci décide de presque tout concernant le couple et les enfants, chargé d’administrer ses biens et ceux de son épouse ou de décider de leur lieu de résidence... La division sexuelle du travail est indéniable, sans parler des inégalités salariales.

Mais la volonté d’indépendance des femmes, désormais directement partie prenante de la vie économique et culturelle du pays, s’acroît d’année en année. Les comportements changent, le concubinage se développe fortement, des enfants naissent hors mariage.


8 mars 1961 : lors d’une conférence, à Londres, l’Afrique du Sud raciste annonce qu’elle quittera le Commonwealth.

Lorsque les femmes ne vivront pas seulement à travers leur mari ou leurs enfants, les hommes n’auront plus peur de l’amour ni de la force des femmes et n’auront plus besoin de la faiblesse de l’autre pour être surs de leur propre masculinité.

Betty Friedan - Extrait de La femme mystifiée - 1963.