Women’s Lib

Le Women’s Lib est l’abréviation de Women’s Liberation Movement (Mouvement de libération des femmes), aux États-Unis. Depuis les années 1960, les femmes qui adhèrent à ce mouvement protestent contre toutes les formes de sexisme et de discrimination dont elles sont victimes et réclament une réelle égalité des droits avec les hommes. Ce mouvement émerge en France à partir de 1970.

  • 1949 Le choc du Deuxième Sexe

    Après la Seconde Guerre mondiale et l’obtention du droit de vote, les revendications féministes se font plus discrètes. Dans ce contexte, l’essai que (...)

  • 1960 Women’s Lib

    Depuis les années 1960, aux États-Unis, le Women’s Lib (Mouvement de libération des femmes) proteste contre les discriminations et réclame l’égalité avec les hommes.

  • 1963 La femme mystifiée

    En dénonçant piège de l’épouse modèle, humble et soumise, ce livre pose les bases du mouvement féministe moderne.

  • 1968 Elles NE brûlent PAS leurs soutien-gorges

    La femme qui brûle son soutien-gorge est un mythe diffusé par les anti-féministes. Il n’y a aucune preuve de tel événement.

  • 1970 Women’s Strike for Equality

    Près de 50 000 femmes défilent dans les rues de New York pour l’égalité. Cette mobilisation massive a un impact considérable.

  • 1971 Le 8 mars devient plus féministe

    années 70 Le 8 mars devient plus féministe

  • 1978 Marche pour l’amendement sur l’égalité des droits

    En 1978, 100 000 femmes défilent à Washington pour l’égalité des droits : elles portent du blanc, avec des rubans verts, violets et or.

  • Portrait Betty Friedan

    Philosophe américaine dont le manifeste La femme mystifiée (1963) pose les bases du mouvement féministe moderne.

  • Portrait Gloria Steinem

    Gloria Steinem est l’une des grandes figures du mouvement féministe aux États-Unis dans les années 1960.


Lorsque les femmes ne vivront pas seulement à travers leur mari ou leurs enfants, les hommes n’auront plus peur de l’amour ni de la force des femmes et n’auront plus besoin de la faiblesse de l’autre pour être surs de leur propre masculinité.

Betty Friedan - Extrait de La femme mystifiée - 1963.