Répressions policières

Les droits des femmes n’ont pas été acquis en douceur, en demandant gentiment, mais en luttant âprement.

Les suffragettes ont été violentées, emprisonnées et certaines en sont mortes, afin que nous ayons le droit de voter aujourd’hui. Aujourd’hui encore les femmes sont conspuées et violentées lorsqu’elles osent défendre leurs droits.


Les libertés ne se donnent pas,
elles se prennent.

de Petr Alekseïevitch Kropotkine, extrait du Paroles d’un révolté, 1885