Les couleurs du féminisme

En vogue depuis les années 70, la couleur violette est déjà présente dès le début du 19e siècle : les premières féministes portaient des rubans colorés lors des manifestations : violet, blanc et vert en Angleterre ; violet, blanc et or aux États-Unis.


Cendrillon n’a jamais demandé à avoir un prince, elle voulait juste une jolie robe et une permission de sortie.

Kiera Cass, écrivain américaine