Langue française

Depuis que l’Académie française a réformé la langue pour y valoriser le masculin, au 17e siècle, les femmes peinent à retrouver les mots dont elles ont besoin. Nommer, c’est déjà agir.

  • 1635 Création de l’Académie française

    L’Académie française est créée au 17e siècle pour réformer la langue en modifiant arbitrairement le genre des mots et valoriser le masculin.

  • 1882 Le masculin l’emporte sur le féminin

    La généralisation de l’école obligatoire impose que « le masculin l’emporte sur le féminin ».

  • 1974 Librairie des femmes

    La première librairie Des femmes ouvre ses portes en mai 1974 à Paris. Elle offre l’ensemble des livres écrits par des femmes mais aussi les (...)

  • Portrait Benoîte Groult

    Grâce aux écrits de Benoîte Groult, des millions de lectrices et lecteurs ont pris conscience de l’oppression des femmes et des conditions de leur émancipation.

  • 1978 Le mot « sexisme » entre au dictionnaire

    Le mot « sexisme » n’entre dans le dictionnaire qu’en 1978. Nommer, c’est déjà agir.

  • 1980 Première académicienne

    Le 6 mars 1980, Marguerite Yourcenar est élue académicienne. Elle devient la première femme membre de l’Académie française.

  • 1998 Féminisation des noms de métiers

    Circulaire relative à la féminisation des noms de métiers, fonction, grade ou titre.

  • Portrait Florence Montreynaud

    Écrivaine engagée et militante féministe, Florence Montreynaud lutte contre le sexisme ordinaire de l’espace public et de la langue.

  • 2011 Mademoiselle, la case en trop

    La case « Mademoiselle » disparaît des formulaires officiels et administratifs.

  • Portrait Éliane Viennot

    Professeuse émérite de littérature française, Éliane Viennot travaille aux retrouvailles de la langue française avec l’usage du féminin.

  • 2017 Polémique de l’écriture inclusive

    Bien que 3 français·es sur 4 y soient favorables, l’Académie française s’oppose toujours vivement au langage inclusif.

  • 2017 Féminisme : mot de l’année 2017

    Les recherches liées au sens du mot « féminisme » ont augmenté de 70 % en 2017.


Trop souvent l’histoire des faiblesses des femmes est aussi l’histoire des lâchetés des hommes.

Victor Hugo.