Femmes pour la paix


Je suis ennemie de la guerre parce que féministe, la guerre est le triomphe de la force brutale, le féminisme ne peut triompher que par la force morale et la valeur intellectuelle.

Hélène Brion, à son procès, le 29 mars 1918