|

1925

Rendre les femmes autonomes et solidaires

En 1925, on se contente d’appeler les femmes à lutter contre le colonialisme et en 1932-33, contre le fascisme.


Andrée Butillard crée l’Union Féminine Civique et Sociale (UFCS), mouvement catholique et social ayant pour devise : Rendre les femmes autonomes et solidaires.
Celle-ci a l’intuition, qu’à côté des associations existant à cette époque, il y a la place pour un mouvement qui s’attacherait, à la fois, à défendre les droits de la femme et à travailler en faveur de l’amélioration des conditions de vie pour tous dans la famille, la vie professionnelle, la cité. L’UFCS inclue, dans toutes ses actions, une dimension européenne et internationale, ce qui était alors très novateur.

L’UFCS agit, depuis 1925, avec et auprès des femmes, pour un monde plus équitable.

Pour en savoir plus :

Partagez cette page :  Envoyer à une amie