|

1997

Prenons la nuit !

8 mars 1997

La première manifestation de nuit sur le thème « Prenons la nuit », pour dénoncer l’interdiction faite aux femmes de circuler la nuit, a lieu le 9 juin 1974 à Paris. D’autres 8 mars verront les femmes manifester dans de nombreuses villes pour revendiquer la possibilité de circuler la nuit tranquillement, en 1978 à Lyon, Aix-en-Provence et Montpellier, en 1979 à Tours, Poitiers, Bordeaux et Strasbourg.

En 1997 à Lyon, la manifestation s’intitule « Prenons la nuit » ; en 1996, à Besançon les « Sorcières sans frontière », à Poitiers, des femmes et des hommes du groupe Alexandre Berckman rebaptiseront les rues de la ville en les féminisant : Louise Michel et Emma Goldman y seront en bonne place !

Geneviève Fraisse, Yvette Roudy, Rabia Soun, le 8 mars 1997 à Paris.

À Paris, la journée des femmes du 8 mars 1997 est l’occasion d’une manifestation de soutien aux femmes algériennes.

Pour en savoir plus :

Les chiffres sont éloquents : avec un enfant, superwoman travaille 70 heures par semaine, avec deux enfants, 72 heures (avec cinq, un peu plus, etc.).
Les super-pères, eux, en abattent 15 de moins.

Michèle Fitoussi - Extrait du Ras-le-bol des Superwomen - 1997.