Prenez congé

Prévenez vos enfants, votre employeur, votre conjoint que, le 8 mars, vous ne serez pas là pour eux. Prenez votre journée.

Les réflexions misogynes redoublent ce jour-là, surtout au boulot, pire sur les réseaux sociaux. Débranchez ! Fuyez ! Prenez votre journée et passez-la en meilleure compagnie.

Je passe ma journée au lit !

Restez sous la couette, comme cette femme qui, lasse de devoir être performante sur tous les fronts, décida de passer une année au lit ! Le 8 mars, mettez-vous en grève.

Déconnectez et passez la journée au hammam, à vous détendre, loin des hommes. Profitez de cette journée libérée pour rencontrer d’autres femmes. Pour mieux défendre vos droits, pour militer pour l’égalité. Profitez d’être au calme. Prenez du recul. Faites surtout ce qui vous plaît !

Oui papa ! Oui chéri ! Oui patron ! Y’en a marre !
— Slogan des manifestations des années 70


Dans plusieurs pays le 8 mars est un jour férié : des pays de l’ancienne URSS (Russie, Ukraine, Biélorussie) ou (ex) communistes (Cambodge, Laos) mais c’est aussi le cas au Burkina-Faso et en Algérie.

, #8mars

Partagez cette page :  Envoyer à une amie