Niki de Saint Phalle

Sculptrice (1930-2002)

Le grand public connaît peu son nom mais très bien ses « Nanas », créatures aux formes rebondies et pétantes de couleurs.

À 18 ans, elle quitte sa famille et son père incestueux pour vivre avec le poète Harry Mathews, avec lequel elle aura deux enfants. Elle commence une carrière de peintre puis s’installe seule à Paris et se consacre à la sculpture. À partir de 1960 elle partage sa vie avec l’artiste Jean Tinguely et expose avec lui à travers le monde.

Ses œuvres ne ressemblent à aucune autre, particulièrement les « Nanas » qui la rendent célèbre : énormes créatures en plastique polychrome donnant une curieuse idée de la féminité.

Originale, talentueuse, parfois scandaleuse, Niki livre à travers une œuvre attachante et bariolée le monde de l’enfance et celui du rêve, en utilisant des matériaux résolument modernes. La peintre et sculptrice franco-américaine morte à 71 ans, laisse une œuvre exubérante et ludique.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie