|

1992

Loi réprimant les violences conjugales

22 juillet 1992

La loi du 22 juillet 1992 réprime les violences conjugales. Grâce aux féministes, la « qualité de conjoint ou concubin » est reconnue comme cirsconstance aggravante. Un homme qui bat sa femme est désormais passible d’une peine prononcée par le tribunal correctionnel.

La Fédération nationale Solidarité Femmes (FNSF) crée l’écoute téléphonique « Femmes infos service » pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales.

Certaines filles aimeraient ne pas avoir à se maquiller le matin…


La loi du 2 novembre définit l’abus d’autorité en matière sexuelle dans les relations de travail (harcèlement sexuel).

Je n’ai jamais réussi à définir le féminisme.
Tout ce que je sais, c’est que les gens me traitent de féministe chaque fois que mon comportement ne permet plus de me confondre avec un paillasson.

Rebecca West, romancière américaine.