Lily Boulanger

Compositrice (1893-1918)

Elle compose sa première mélodie à l’âge de 11 ans : La lettre de mort. Lily est passée dans la vie en étoile filante. Brillante et éphémère. Elle devait s’éteindre à 25 ans, après avoir réalisé son œuvre : une sonate pour piano et violon, un quatuor à cordes et des psaumes, des airs destinés à accompagner des textes de Maurice Maeterlinck et de Francis Jammes. C’est sa sœur qui fit connaître son travail.

Lili Boulanger vers 1900

En 1913, Lily avait été la première femme à obtenir le grand prix de Rome pour sa cantate « Faust et Hélène ». Elle compose beaucoup de musique vocale : Psaumes, La Princesse Maleine (opéra inachevé).

Partagez cette page :  Envoyer à une amie