|

1911

Les horribles conditions de travail des ouvrières

25 mars 1911

Ce drame a une incidence considérable sur la législation du travail : plus de 140 travailleuses périssent dans l’incendie d’une usine newyorkaise.

Moins d’une semaine après les importantes manifestations de femmes en Europe, le 25 mars, le tragique incendie de l’usine Triangle a lieu. Plus de 140 travailleuses, principalement de jeunes immigrantes italiennes et juives, au service de la compagnie newyorkaise Triangle Shirtwaist meurent à cause de l’absence de mesures de sécurité dans leur usine : les portes de l’usine restaient fermées pour que les travailleuses ne sortent pas avant la fin de la journée de travail. En effet, les patrons, craignant le vol, enfermaient alors leurs employées.

Incendie de l’usine Triangle Corps des femmes qui ont sauté du bâtiment en feu.

La ligue syndicale des femmes et l’Union internationale des ouvriers et ouvrières du vêtement pour dames dirigent bon nombre des manifestations de protestation contre cette tragédie qui aurait pu être évitée, dont un cortège funèbre silencieux auquel plus de 100 000 personnes prennent part.

L’incendie de l’usine Triangle a une incidence considérable sur la législation du travail. Parfois cet événement est cité, à tort, comme origine de la journée des femmes. Les horribles conditions qui ont donné lieu au désastre sont, certes, invoquées à l’occasion des journées internationales des femmes qui suivront, mais n’en sont pas le déclencheur.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie