|

1913

Les femmes russes organisent des rassemblements clandestins

L’idée d’une Journée Internationale des femmes, lancée en 1910, trouve un nouveau départ à partir de la Russie : les femmes socialistes célèbrent la journée internationale des ouvrières en 1913 et 1914.

Dans le cadre du mouvement pour la paix qui naît avant la Première Guerre mondiale, des femmes russes marquent leur première Journée internationale des femmes le dernier dimanche de février 1913 en organisant des rassemblements clandestins.

Ailleurs en Europe, au début du mois de mars de l’année suivante, des femmes tiennent des rassemblements soit pour protester contre la guerre, soit pour exprimer leur solidarité à l’égard de leurs consœurs : le 2 mars en France comme en Russie, le 9 mars en Autriche, la République tchèque, la Hongrie, la Suisse, les Pays-Bas et le 12 mars en Allemagne.

La tradition de la Journée des femmes se mettra en place ultérieurement, à partir de la date révolutionnaire de 1917, se fixant alors au 8 mars.

Si la première femme créée par Dieu était assez forte pour renverser le monde à elle toute seule, les femmes devraient être capables de le remettre à l’endroit. Et maintenant que les femmes le demandent, les hommes feraient mieux de les laisser faire.

Sojourner Truth.