|

1937

Le Nid vole au secours des prostituées

Le mouvement du Nid est né de la rencontre des personnes prostituées.

André-Marie Talvas et Germaine Campion
Le Mouvement du Nid naît, dans les années 30, d’une rencontre entre deux personnalités d’exception : Germaine Campion, une femme éprouvée, prostituée et alcoolique, revenue « mourir » dans sa ville natale, à Paramé-Saint-Malo en Bretagne, et André-Marie Talvas, jeune prêtre de cette commune.
Avec son aide, Germaine Campion transforme son appartement en lieu d’accueil pour les femmes en difficulté, et tous deux réfléchissent aux problématiques de l’alcoolisme et de la prostitution. Les années qui suivent voient leur projet gagner en ambition. Quelques nouveaux autres centres d’accueil sont ouverts ensuite, ailleurs en France.

Le Mouvement du Nid s’engage résolument dans la campagne de fermeture des « maisons », qui aboutit en 1946 à la « Loi Marthe Richard ». La même année, 1946, le Mouvement du Nid est « officiellement » créé autour de 3 objectifs : aider les personnes prostituées, informer l’opinion publique, agir sur les causes et conséquences de la prostitution.

Pour en savoir plus :

, ,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie