|

1980

Le mythe de la superwoman prend un coup

Au milieu des années 80, le mythe de la superwoman prend du plomb dans l’aile. Dans la réalité, les femmes sont confrontées à une double journée de travail. Ce sont toujours elles qui, en majorité s’occupent du ménage et des enfants.

Manifestation pour la journée des femmes en 1980 Sur la banderole : « 8 mars, journée internationale des femmes, c’est toujours le temps de la colère » MENANTEAU / SIPA

En 1980, à Paris, des milliers de femmes venues de toutes les régions, du pays basque, d’Espagne, d’Italie, d’Autriche, de Colombie, du Salvador, d’Angleterre, font de cette journée une grande journée internationale de lutte. Les femmes prennent la rue : Nous existons et nous luttons. Nous sommes des femmes, réalistes, adultes et responsables.

Avant, tout était simple. Lui Tarzan, il chassait. Elle, Jane, elle cueillait. Lui, Tarzan, il savait. Elle, Jane, elle admirait et fermait sa gueule, même si elle savait aussi.

Michèle Fitoussi - Extrait du Ras-le-bol des Superwomen - 1997.