|

1998

L’oppression des femmes Afghannes

La déclaration universelle des droits universels de l’homme, qui célèbre son cinquantième anniversaire, énonce le principe de l’égalité des droits entre hommes et femmes. Ce 8 mars 1998 est l’occasion de dénoncer le non-respect des droits humains des femmes dans le monde.

L’attention se porte sur la situation en Afghanistan, exemple de négation systématique des droits des femmes : elles sont victimes d’un régime où leur ségrégation est prévue par la loi.

Depuis qu’ils se sont emparé de Kaboul en 1996 les talibans plongent l’Afghanistan dans un régime fondamentaliste islamique hautement restrictif imposant l’apartheid sexuel. Le sort réservé aux femmes est terrible : les filles ne peuvent plus étudier et les femmes sont contraintes d’abandonner leurs emplois pour rester chez elles. Elles n’ont le droit de sortir qu’accompagnées d’un homme et couvertes d’une burqa, un vêtement oppressif qui couvre tout le corps, de la tête aux pieds, muni d’un petit filet à travers lequel voir et respirer. Les femmes sont brutalement battues voire tuées lorsqu’elles enfreignent les décrets talibans.

La situation des femmes Afghanes est si préoccupante que l’ONU en fera le thème de la journée internationale des femmes en 2002 : Afghan Women Today : Realities and Opportunities.

Pour en savoir plus :

,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie