|

2009

L’ONU souhaite nous unir pour éradiquer la violence contre les femmes

Unir les femmes et les hommes pour mettre fin à la violence contre les femmes et les filles, tel est le thème central retenu par l’ONU pour cette Journée Internationale de la Femme 2009.

La violence à l’égard des femmes constitue non seulement une violation flagrante des droits de l’homme, mais comporte aussi d’énormes coûts sociaux et économiques, et sape la contribution des femmes au développement, et à la paix et la sécurité.

« Il nous incombe à tous, hommes et femmes, membres des forces armées et des forces de maintien de la paix, simples citoyens et dirigeants, de contribuer à mettre un terme à la violence contre les femmes. Les États doivent tenir les engagements qu’ils ont pris de lutter contre la violence, en traduisant en justice les auteurs de ces actes et en offrant des moyens de recours aux victimes. Chacun de nous doit parler de ces actes de violence en famille, sur son lieu de travail et dans sa communauté, pour qu’un terme y soit mis. »
— Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

« Ça prend l’union des deux pour aller plus loin. Le mélange parfait, du meilleur de l’homme et du meilleur de la femme. Également. Si ça fonctionne pour faire un enfant, pour créer la vie, ça devrait fonctionner pour inventer un nouveau monde. À Obama et Hillary de nous le prouver ! »
— L’homme et la journée de la femme, chronique de Stéphane Laporte, cyberpresse.ca

Le silence sur cette question a été brisé. C’est un premier pas, a noté, au terme de cette journée, Yakin Erturk, rapporteur spécial de l’ONU sur la violence faite aux femmes.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie