|

1925

L’internationale socialiste des femmes se restructure

8 mars 1925
Femme émancipée aidant à construire le socialisme

Après la première guerre mondiale, le mouvement des femmes se restructure et se rebaptise « Comité des Femmes de l’Internationale socialiste ». Edith Kemmis prend la direction du Secrétariat des femmes à Zurich, sous la conduite de Friedrich Adler, Secrétaire de l’Internationale socialiste et ouvrière, qui appuit vaillamment la cause des femmes.

« Aucun grand mouvement d’opprimés, dans l’histoire de l’humanité, ne s’est deroulé sans la participation des femmes travailleuses. Les femmes travailleuses, les plus opprimées de tous les opprimés, ne sont jamais restées et ne pouvaient rester à l’écart de la grande route du mouvement libérateur.

Le mouvement libérateur des esclaves a, comme on le sait, poussé en avant des centaines et des milliers de grandes martyres et d’héroïnes. Dans les rangs des lutteurs pour la libération des serfs, il y avait des dizaines de milliers de femmes travailleuses.

Il n’est pas étonnant que le mouvement révolutionnaire de la classe ouvrière, le plus puissant de tous les mouvements libérateurs des masses opprimées, ait attiré sous son étendard des millions de femmes travailleuses. »

— Staline, article paru dans La Pravda le 8 mars 1925

Partagez cette page :  Envoyer à une amie