|

1918

L’Europe Nouvelle de l’après-guerre

Elles votent ! sauf les françaises…

L'Europe NouvelleLouise Weiss, journaliste, pacifiste et militante féministe, fonde la revue de politique internationale hebdomadaire L’Europe Nouvelle où elle défend les nationalités opprimées. Dès la création de sa revue elle s’intéresse au droit de vote des femmes. Elle estime que l’accession des Françaises au suffrage permettrait d’empêcher une nouvelle guerre. Louise Weiss mena un long combat pour l’Europe, les droits des femmes, la paix.


Un Groupe des droits de la femme se constitue en France, à la Chambre des députés, présidée par Jules Siegfrid. En novembre, le sénat nomme une commission chargée d’examiner la question du vote des femmes. Parce qu’elles ont lutté pour la patrie, les femmes s’imaginent pouvoir accéder au droit de vote en récompense des services rendus… que nenni !
Aucun droit n’est accordé, au contraire : après avoir remplacé les hommes dans les champs et les usines, elles sont énergiquement renvoyées à leurs foyers, pour repeupler la France. La française reste une éternelle mineure.


Droit de vote pour les femmesEn Allemagne, l’un des premiers actes du gouvernement provisoire est d’octroyer leurs droits politiques aux femmes, dont le droit de vote, le 12 novembre 1918, dès le lendemain de l’armistice.


En Grande-Bretagne, après 15 années d’une lutte acharnée, les suffragettes obtiennent gain de cause le 28 décembre 1918. Partiellement toutefois, puisque que seules les femmes britanniques de plus de 30 ans ont le droit de vote (tandis que les hommes peuvent voter dès 21 ans). Il faudra de nouvelles manifestations pour que l’égalité s’établisse, 10 ans plus tard.


En Autriche, Russie et Irlande, les femmes obtiennent le droit de vote cette même année.


Le 8 mars 1918, en Russie, Léon Trotski démissionne de ses fonctions de commissaire du peuple aux Affaires étrangères. Le 17 juillet, la famille impériale russe est exécutée par les bolcheviks. La princesse Anastasia a-t-elle survécu à la fusillade ?

Pour en savoir plus :

,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie