|

2008

Investir dans les femmes et les filles

« Ce qui est un progrès pour les femmes est un progrès pour tous. »

L’égalité des sexes a été reconnue comme un facteur essentiel pour la réalisation des priorités des Nations Unies en matière de paix et de sécurité, des droits de l′homme et du développement.

Au cours des dernières décennies, des accords atteints lors d′importantes conférences et réunions de l′ONU — telles que la Plateforme d′Action de Beijing, le Consensus de Monterrey et le Document final du Sommet mondial 2005 — ont poussé les organisations internationales et régionales à fournir des ressources suffisantes à des programmes soutenant l′autonomisation des femmes comme une priorité pour le développement économique.

Afin de mettre l′accent sur les objectifs qui ont été atteints et sur les manquements qui demeurent toujours en matière de financement et de ressources eu égard à l′autonomisation des femmes, le thème de la Journée Internationale de la femme 2008 est « Investir dans les femmes et les filles ».


Perçue davantage comme une survivance communiste que comme une véritable émanation du mouvement féministe, la Journée de la femme est abolie, en tant que jour férié, en République tchèque, en 2008, sans que la société civile, ni les associations féministes ne réagissent. Seul le Parti communiste de Bohême et Moravie a exprimé son opposition au projet de loi.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie