|

1956

Invention de la pilule contraceptive

En 1951, aux États-Unis, le Dr Gregory Pincus ouvre un centre de recherche en biologie pour travailler sur les hormones sexuelles. Cinq ans plus tard il met au point, avec son équipe, une combinaison de progestérone et d’œstrogène de synthèse (hormones feminines) : c’est la première pilule, baptisée Enovid. Il s’agit d’un médicament hormonal qui bloque l’ovulation. Testée à Porto rico elle se révèle parfaitement efficace.

Cette découverte a été rendue possible grâce à ce chercheur, bien sûr, mais aussi à deux femmes : Katherine McCormick qui a consacré sa fortune à cette recherche, et Margaret Sanger, infirmière New Yorkaise, fondatrice du Planning Familial.

La pilule est commercialisée pour la première fois en Allemagne Fédérale dès 1956, avant même que la vente ne soit autorisée (en 1960) dans le pays de son invention, les États-Unis. Elle ne sera autorisée en France qu’en 1967.

En attendant les Françaises se débrouillent comme elles peuvent : abstinence, méthode Ogino, contrôle des températures, coït interrompu, et en cas d’échec... avortement clandestin. Les femmes qui avortent risquent non seulement la prison (loi de 1920, toujours en vigueur), mais également la stérilité, l’infirmité ou la mort suite aux conditions non hygiéniques dans lesquelles l’avortement a lieu.

Pour en savoir plus :

,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie