Faites un don aux associations

Pour que le 8 mars ne soit pas qu’un jour de déclarations, de bonnes intentions, et se donner les moyens d’agir.

Nombreuses à prendre la parole, les femmes victimes de violence ont plus que jamais besoin d’aide. Après l’affaire Weinstein et la déferlante de témoignages, les associations croulent sous les demandes d’aide, à tel point que certaines doivent fermer leurs portes. Malgré ses effets d’annonce, le gouvernement n’alloue pas de moyen supplémentaire.

Soutenez les associations de terrain qui leur viennent en aide en passant des bonnes intentions aux espèces sonnantes et trébuchantes. Par exemple en donnant 8€ par mois, le 8 de chaque mois. Pour que le 8 mars ne soit pas qu’un jour consacré aux discours pleins de bonnes intentions, mais dure toute l’année.

En 2019, la Fondation des Femmes lance un fond dédié aux victimes de cyberhacélement et vous propose de soutenir très concrètement toutes les actions en faveur des droits des femmes, pour l’égalité, tout au long de l’année.

Lire aussi : La Fondation des Femmes, pour se donner les moyens de l’égalité : le #8mars c’est toute l’année, Madmoizelle, 8/03/2017.


Qui collecte l’argent pour les droits des femmes chaque 8 mars ? À vous de trouver quelle association de terrain vous souhaitez soutenir. Attention, méfiez-vous des opérations opportunistes, souvent très visibles malheureusement, qui fleurissent ce jour-là et détournent la journée à leur profit : avant de soutenir ou de relayer une de ces opérations vérifiez qui en sont les bénéficiaires, en particulier, comment aident-elles les femmes, concrètement.

, ,