Emma Goldman

Féministe arnarchiste (1869-1940)

Emma Goldman était une anarchiste d’origine russe connue pour ses écrits et ses discours radicaux libertaires et féministes.

À 16 ans, elle s’enfuit aux États-Unis après avoir refusé que son père la marie. Elle rejoint le mouvement anarchiste, et décide à 20 ans de devenir révolutionnaire. Son mariage avec un immigrant russe ne fonctionnant pas, elle le quitte et part pour New York, où elle rencontre Alexandre Berkman, avec qui elle a été la principale meneuse du mouvement anarchiste aux États-Unis à cette époque.

Elle sera emprisonnée plusieurs fois, notamment pour distribution de littérature sur la contraception, complot d’assassinat, et appel au pacifisme. Considérée comme l’une des femmes les plus dangereuses d’Amérique, elle est finalement expulsée en Russie, où elle est témoin de certains événements de la révolution russe. Après que l’Armée rouge fut utilisée contre des grévistes, Goldman commença à rejeter la violence à l’exception de l’auto-défense.

Elle passa aussi un certain nombre d’années en Europe de l’Ouest, où elle écrivit son autobiographie et d’autres travaux.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie