|

2013

Les égyptiennes luttent contre le harcèlement sexuel

En 2013, les égyptiennes célèbrent la journée internationale des femmes en prenant la rue AFP

Au début du siècle dernier, elles avaient tombé le voile. Aujourd’hui, la majorité des égyptiennes porte à nouveau le voile. Harcèlement sexuel, mutilations génitales, discriminations… Parmi les 22 pays du monde arabe, l’Égypte fait figure de plus mauvaise élève, suivie par l’Irak et l’Arabie saoudite. L’augmentation du harcèlement sexuel et des mutilations génitales féminines, et la montée de la violence et de l’islamisme après les soulèvements du Printemps arabe ont fait de l’Égypte le pire pays où vivre lorsqu’on est une femme dans le monde arabe. Plus de 80 % d’entre elles subissent le harcèlement sexuel au quotidien.

« Ne me dis pas comment m’habiller, dis-leur de ne pas violer » Les femmes protestent contre le harcèlement sexuel, au Caire, en 2014. Asmaa Waguih/ Reuters

Au cœur d’une Égypte en reconstruction, où l’honneur est sur toutes les lèvres, les femmes tentent de se frayer un chemin vers leurs droits les plus élémentaires…

Partagez cette page :  Envoyer à une amie