|

1995

Des milliers de femmes manifestent pour défendre leurs droits

Grande manifestation féministe à Paris

En France, la montée du Front national depuis les années 80 et le retour de la droite au pouvoir, notamment le gouvernement de 1995, ont créé une situation dangereuse pour les droits des femmes. La pratique de l’IVG a même été menacée physiquement par des actions commandos anti-avortement.

La CADAC appelle à une manifestation nationale, mais avec la volonté de ne pas la limiter au droit à l’avortement afin de démontrer que toutes les attaques contre les droits des femmes participent d’une même logique, celle qui menace les droits de toute la population. Les mots d’ordre mis en avant sont le droit à l’avortement et à la contraception, le droit au travail, l’égalité hommes-femmes dans tous les domaines, le refus du retour de l’ordre moral.

Le 25 novembre 1995, 140 organisations se mobilisent, et 40 000 personnes défilent à Paris pour défendre les Droits des Femmes. Cette importante manifestation a marqué les esprits et a entraîné la création en 1996 du Collectif National pour les Droits des Femmes (CNDF).

Marche de femmes contre la pauvreté au Québec

La Fédération des femmes du Québec (FFQ) organise une marche de 200 km pour « du pain et des roses ». Le 26 mai, des centaines de femmes entreprennent une marche à pied de 10 jours vers Québec pour aller manifester devant le parlement contre la pauvreté des femmes.

Marche des femmes contre la pauvreté, du 26 mai au 4 juin 1995

Par cette marche elles obtiennent des améliorations pour la vie des femmes de leur pays. Forte de ce succès, la FFQ décide de récidiver et propose aux mouvements féministes du monde entier une Marche mondiale des femmes qui aura lieu en 2000.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie