|

2019

Des Femen libèrent le quartier rouge

La prostitution est légale en Allemagne tout comme les maisons closes. Malgré des tentatives de législation, le sort des prostituées ne s’améliore pas et l’exploitation de femmes venues de l’Europe de l’Est est courante.

La prostitution de rue est cependant interdite. À Hambourg, les prostituées sont cantonnées au quartier rouge, dans la rue Herberstrasse près du port, où elles sont exposées dans des vitrines. On y pénètre en franchissant des chicanes élevées aux deux extrémités pour masquer la vue. Ces portails, construits dans les années 30, dans l’Allemagne nazie, séparent les prostituées, du reste de la population. L’accès est interdit aux femmes et aux mineurs.

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2019, plusieurs militantes féministes Femen démontent ces portails pour rendre visible l’exploitation qu’ils dissimulent : « Nous démolissons ce mur pour dénoncer l’exploitation sexuelle de femmes, la traite humaine et la violence sexuelle qui se cachent derrière les portes de l’industrie du sexe ». Sur leurs torses est écrit « Détruire le patriarcat » en plusieurs langues.

Nous ne sommes pas hystériques,
nous sommes historiques.

Slogan du 8 mars 2019 à Madrid.