|

2015

Dernier pays à accorder le droit de vote aux femmes

Jusqu’en 2005, le Koweit est le dernier pays du monde où les seuls hommes peuvent voter. Mais en 2005, le Koweit légalise le vote des femmes et dans le même temps, l’Arabie Saoudite donne le droit de vote aux hommes (pour les élections locales seulement), devenant alors le dernier pays où seuls les hommes votent.

En 2011, sous la pression du Printemps arabe, le roi d’Arabie Saoudite accorde le droit de vote aux femmes et le droit d’éligibilité à celles titulaires d’un diplôme d’enseignement supérieur, avec pour date d’effet les élections municipales de décembre 2015. Mais, considérées comme mineures, elles ne peuvent exercer ces droits qu’avec l’autorisation de leurs maris.

Une Saoudienne dépose son bulletin de vote, à Riyad (Arabie saoudite), le 12 décembre 2015. DINA FOUAD / AFP

Depuis cette date, dans tous les pays du monde où le vote est pratiqué, hommes et femmes peuvent voter.

Exception : au Vatican, l’accès au collège électoral (Conclave) est réservé aux prêtres et comme l’église catholique romaine n’ordonne pas de femme, elles sont de facto privées du droit de vote.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie