|

1917

Condamnation d’institutrices pacifistes

En France, sous Clémenceau, l’institutrice féministe et militante pacifiste Hélène Brion est arrêtée et condamnée en conseil de guerre. Elle est inculpée de « défaitisme ».

La voix des femmes

Le 31 octobre, Colette Reynaud et Louise Bodin fondent « La voix des femmes », revue hebdomadaire socialiste féministe et pacifiste.

Cécile Brunschvicg participe à la mise en place de l’École des surintendantes d’usine.

Au Canada, les femmes obtiennent le droit de voter aux élections fédérales.

Je suis ennemie de la guerre parce que féministe, la guerre est le triomphe de la force brutale, le féminisme ne peut triompher que par la force morale et la valeur intellectuelle.

Hélène Brion, à son procès, le 29 mars 1918.