|

1942

L’avortement devient crime d’État

15 février 1942

En 1942, en temps de guerre, l’avortement devient un crime contre la sûreté de l’État et est passible de la peine de mort. Pour l’exemple, une avorteuse, Marie-Louise Giraud, est condamnée à mort dans la foulée et guillotinée le 30 juillet 1943. Plus de 15 000 condamnations à des peines diverses sont prononcées jusqu’à la Libération.

Marie-Louise Giraud, guillotinée pour avoir aidé des femmes à avorter


8 mars 1942 : ses infrastructures démolies par les Anglais qui l’ont évacuée, Rangoon, la capitale birmane, est occupée par les Japonais. La colonie hollandaise des Indes orientales, l’actuelle Indonésie, capitule devant l’offensive de l’armée japonaise. C’est la fin de trois siècles de présence hollandaise sur l’archipel.

À lire : L’œuvre de Dieu, la Part du Diable, roman paru la même année, racontant l’histoire d’un gynécologue qui se livre à une double mission : mettre au monde des enfants non désirés, futurs orphelins, et interrompre illégalement des grossesses.

,

Partagez cette page :  Envoyer à une amie