|

1945

Après guerre, le 8 mars devient une tradition dans le monde entier

Après la Seconde Guerre Mondiale, la Journée Internationale des Femmes devient une tradition dans le monde entier.

La journée des femmes est célébrée dans les pays de l’Est

8mars-communiste.png

En 1946, les pays de l’Est qui viennent de passer sous la coupe soviétique célèbrent la journée internationale femmes. La « greffe » de cette commémoration russe passe souvent par la propagande. La radio tchécoslovaque décrit alors, avec emphase, pour les citoyens tchécoslovaques, à quoi ressemble la journée des femmes à Moscou : des avions apportent quotidiennement du mimosa, des violettes et des roses du Caucase et de Crimée […] Les usines ont réservé des théâtres entiers uniquement pour leurs ouvrières. Les femmes sont des millions et des millions d’hommes, de pères, d’amants et de collègues de travail les couvrent de fleurs — littéralement — parce que la femme socialiste célèbre aujourd’hui sa fête, la fête de son émancipation.

Le 8 mars devient une tradition

Le mouvement français « Femmes Solidaires », issu de l’Union des Femmes Françaises (UFF), prend chaque année des initiatives marquantes à l’occasion du 8 mars. Dans le monde, surtout dans les pays de l’Est, le 8 mars est aussi célébré.

Femmes françaises portant des robes taillées dans les drapeaux alliés, à la Madeleine, Paris.

À partir des années 70, le 8 mars reprend une place symbolique importante dans les luttes des femmes où il devient plus féministe.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie