Andrée Butillard

Fondatrice de l’UFCS

Andrée Butillard est une pionnière du féminisme, qui a fondé l’UFCS : Union Féminine Civique et Sociale. Elle eut l’intuition et la volonté de créer un mouvement qui s’attache, à la fois, à défendre les droits de la femme et à travailler à améliorer les conditions de vie pour tous dans la famille et la vie professionnelle.

Elle met en place la publication d’un périodique La Femme dans la Vie Sociale, qui dès ses premiers numéros, présentera les caractéristiques du mouvement : grouper des femmes de tous milieux sociaux ; assurer la compétence indispensable ; implanter des sections à travers toute la France ; spécialiser des « commissions de travail » ; aboutir à une action sur les institutions.

Grâce à son extraordinaire pouvoir de persuasion, elle permet à l’UFCS, qu’elle dirigea jusqu’à sa mort en 1955, d’intervenir auprès des législateurs pour réformer les régimes matrimoniaux, de conquérir le droit de vote pour les femmes, de développer le droit à la formation, et d’être reconnue comme « organisation de consommation ».

Quelques décennies sont passées depuis la fondation de l’Union Féminine Civique et Sociale [1] par mademoiselle Butillard : fière de sa fondatrice, l’association fête ses 80 années d’existence !

[1] L’Union Féminine Civique et Sociale agit, depuis 1925, avec et auprès des femmes, pour un monde plus équitable. Ses thèmes de prédilection : civisme, citoyenneté, défense et responsabilisation du consommateur, insertion sociale et professionnelle... L’UFCS accompagne toutes les actions pour le respect et le développement des droits des femmes.

Page réalisée avec la contribution de UFCS.

Partagez cette page :  Envoyer à une amie